Travailler de la maison, oui, mais…

Rêve ou cauchemar le travail à domicile ? Tout dépend de notre personnalité, de notre rythme, de notre volonté, de notre motivation, de notre entourage, de notre habitation, de notre besoin de contacts, etc, etc.

Le télétravail est une formule qui n’est pas si courante que ça et elle est finalement assez peu connue de tout un chacun. Les piliers fondamentaux de cette possibilité, sont la confiance entre l’employé et son supérieur, ainsi que l’autonomie du salarié.

Avoir la possibilité d’exercer son activité au sein même de son foyer fait rêver bon nombre de travailleurs. Quelle merveilleuse façon de concilier vie privée et professionnelle et quel gain de temps ! Mais est-ce tout simplement ça le télétravail ?  

On est d’accord, il fait gagner du temps, beaucoup de temps ! Fini les interminables trajets en voiture ou transports en commun, les embouteillages, la recherche d’une place de parking, etc. Il s’agit assurément d'une toute autre qualité de vie. Le télétravail permet aussi un aménagement d’horaire très flexible.

Il peut, par contre, vite se révéler à la limite de l’angoissant pour certaines  personnes qui se retrouvent subitement sans cadre, sans organisation, sans leader. Les dangers sont nombreux.  Si la plupart des travailleurs à domicile parviennent parfaitement à faire la part des choses entre vie privée et professionnelle, d’autres risquent de se retrouver au beau milieu d’un grand n’importe quoi. Et oui, suivant les cas, une personne plus vite distraite ou un peu maniaque par exemple, se retrouvera sans s’en rendre compte devant une petite série télé, une manne de linge à plier ou quelques légumes à éplucher. Attention donc au risque de dispersion. S’imposer une discipline est primordial !

Il est primordial de bien se connaître pour se lancer dans l’aventure. Définir la motivation qui nous pousse vers cette solution. Est-ce une fuite ou plutôt une recherche de meilleures conditions de travail ? Comment suis-je niveau organisation ? Saurais-je me cadrer seul(e) ? Est-ce que je supporte la solitude ? Suis-je capable de faire la part des choses et de savoir quand m’arrêter, quand éteindre mon ordinateur sans culpabiliser ?

Attention aussi à ne pas assumer seul(e) tout ce qui tourne autour de la maison. Ce n’est pas parce qu’on travaille à domicile qu’il faut assumer toutes les tâches quotidiennes. Il s’agit d’un vrai travail avec de vraies heures à prester.

Avant de vous lancer, dites-vous aussi qu’aucune décision n’est irrévocable et que tenter l’expérience, réussie ou pas, peut être très enrichissant personnellement.

Il faut noter également que cette solution peut ne convenir qu’un temps. Quand les enfants sont plus jeunes, par exemple. En effet, certains ressentiront, après quelques années, le besoin de bouger, changer d’air ou de retrouver la convivialité d’une équipe de collègues ou un rythme de travail différent.

 

Retour aux articles